VERSION 3

Ce caprice méritait le blâme …

Caton, Marcus Porcius Cato est né en 95 avJC. Questeur en 65 et tribun de la plèbe en 63. Il poussa les sénateurs à frapper de la peine de mort les complices de Catilina. Il fut hostile à Pompée. Il représente celui qui non seulement exigeait la droiture morale, mais il a donné lui-même l'exemple de ce que devait être la " virtus " : une manière d'être et de vivre. Il fut pendant 15 ans un opposant passionné de César, Crassus et Pompée. Adepte du stoïcisme (exercices quotidiens d'entraînement à la douleur, physique ou morale), il se suicide après la défaite des partisans de Pompée aux côtés desquels il s'est rallié contre César en 46 avJC.

Cato, censor factus, severe ei praefuit potestati. Nam, et in complures nobiles animadvertit, et imprimis Lucium Flamininum virum consularem, senatu movit. Cui inter alia facinora illud objecit. Cum esset in Gallia Flamininus, mulierem, cujus amore deperibat, ad cenam vocavit, eique forte inter cenandum dixit multos capitis damnatos in vinculis esse, quos securi percussurus esset. Tum illa negavit se umquam vidisse quemquam securi ferientem, et pervelle id videre. Statim Flamininus unum ex his, qui in carcere detinebantur, adduci jussit, et ipse securi percussit. Tam perditam libidinem notandam putavit Cato. Quid enim crudelius quam inter pocula et dapes, ad spectaculum mulieris, humanam victimam mactare, et mensam cruore respergere ?

Lhomond, De viris illustribus, (extraits)